Warning: array_shift() [function.array-shift]: The argument should be an array in /htdocs/public/www/config/ecran_securite.php on line 283
MALAKOFF PATRIMOINE

2017

2016

En 2015

En 2014

En 2013

En 2012

En 2011

En 2010



A LA UNE

IMAGES DE MALAKOFF
Quand les jeunes investissent la ville
Imprimer -

Deux initiatives ont mobilisé en mars et avril une trentaine de jeunes de l’Ecole supérieure des médias de Malakoff et de l’école primaire Guy Moquet.

Deux récentes initiatives autour du patrimoine et de la mémoire de Malakoff se sont déroulées en mars et avril 2011 avec quatre groupes de jeunes. L’école des médias de Malakoff située rue Eugène Varlin qui forme des professionnels aux métiers du son et de l’image s’est impliquée dans la réalisation de deux courts métrages, oeuvres comptant pour le diplôme de BTS. Deux groupes d’enfants de l’école Guy Moquet (CLIS et CE1/CE2) avec la Maison de Quartier Pierre Valette ont pu découvrir la place du 14 juillet dans le cadre d’une petite étude de leur environnement. Malakoff offre des ressources pédagogiques souvent insoupçonnées, il suffit d’en prendre conscience. Et ce n’est pas la trentaine de jeunes qui a parcouru les rues de la ville qui diront le contraire.
 
« On passe dans les rues de Malakoff sans lever les yeux. C’est fou ce qu’il y a à découvrir à Malakoff ». Les huit jeunes futurs professionnels des médias en formation à l’Ecole supérieure de l’image, du son et du multimédia (EMC) qui ont passé un mois à explorer la ville et à réaliser deux courts métrages comptant pour leur diplôme de fin d’études n’en reviennent pas du potentiel documentaire qu’offre Malakoff.
Deux axes de travail de restitution ont été proposés par l’équipe pédagogique de l’école et validés par l’Education nationale comme « travaux d’école diplômant » mettant en oeuvre les techniques de cadrage, montage et prise de son. Les deux thèmes qui ont finalement été retenus concernent l’histoire de Malakoff et l’art contemporain.
 
Malakoff d’hier et d’aujourd’hui
D’un vaste sujet, les jeunes professionnels ont choisi de montrer en quelques minutes l’évolution urbaine de Malakoff depuis le début du XXème siècle. Des cartes postales anciennes viennent illustrer les caractéristiques des rues d’il y a cent ans. Des images tournées durant une semaine en mars montrent le Malakoff d’aujourd’hui.
Des personnes ressources ont longuement été interviewées pour apporter la connaissance historique, sociologique et politique de l’évolution urbaine. Moments très riches dont il a fallu choisir de courts extraits, en attendant de les reprendre ultérieurement dans des sujets plus longs qui seront mis en ligne sur le site malakoff-patrimoine.fr.
Les images viennent appuyer les propos de Madame Catherine Bruant, historienne, auteure de plusieurs études sur l’urbanisme de Malakoff, enseignante à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Versailles et de monsieur Jean Clavel, ancien adjoint chargé de l’urbanisme à la Mairie de Malakoff durant 40 ans.
 
Malakoff, l’art dans la ville
Opportunité d’un original plongeon dans l’art contemporain à Malakoff. Telle à été la réalisation de ce documentaire pour l’équipe de l’EMC chargée de mettre en image les fresques monumentales qui marquent et décorent différents points de la ville. De belles images réalisées et des artistes rencontrés et une occasion de faire découvrir que l’art est bel et bien présent dans tous les quartiers de Malakoff. Une dizaine d’oeuvre ont en effet été produites ces cinquante dernières années. Mais combien de Malakoffiots les connaissent ?
Le documentaire bénéficie du témoignage de plusieurs artistes qui expliquent le sens de leur travail et le rôle de l’art dans la vie urbaine. Des moments forts et des oeuvres qui montrent l’extraordinaire esprit d’ouverture culturelle de la ville et des artistes. Ont participé au documentaire madame Yvette Vincent Alleaume, créatrice de la fresque des bâtisseurs, monsieur Dominique Descamps, fils du sculpteur décédé Olivier Descamps, auteur de la fresque du lancer de disque, monsieur Julien Kaster, restaurateur de la fresque militante de Camillo Henriquez sur le mur de la MJC et monsieur Christian Gobeli, photographe de la fresque du mur sérigraphié de l’école primaire Jean Jaurès.
 
Ces deux courts métrages de 10 minutes pour lesquels l’animateur de ce site a collaboré seront prochainement mis en ligne sur la Web TV de malakoff-patrimoine.fr et seront présentés au public en novembre prochain. Ils seront par ailleurs montrés officiellement à l’EMC le 19 mai lors d’une manifestation de restitution de la dizaine de courts métrages réalisés par les étudiants pour leur examen de fin d’études.
 
Pour les enfants aussi, Malakoff réserve des surprises
Pour les enfants du primaire, Malakoff est un terrain insoupçonné pour une première sensibilisation à la mémoire et à l’architecture du 20ème siècle. Dans le cadre d’un travail sur une meilleure connaissance de leur quartier deux groupes d’élèves d’une classe d’intégration scolaire (CLIS) et de CE1/CE2 de l’école Guy Moquet ont été invités par la Maison de quartier Pierre Valette à investir l’étonnante place du 14 juillet qui regroupe à elle seule plusieurs éléments visuels intéressants sur la mémoire (monument aux morts « Le prix de la Victoire » et le patrimoine (ancienne poste, héraldique municipale, HBM, art déco...). Une initiation et une pédagogie qui donnent la possibilité aux enfants de trouver des repères sur l’évolution de la ville et de mettre en oeuvre une démarche citoyenne concrète.
Les enfants doivent produire dans leur école une restitution de ce travail. A suivre donc.

 



Malakoff patrimoine - Site internet participatif
>> Nous contacter