Warning: array_shift() [function.array-shift]: The argument should be an array in /htdocs/public/www/config/ecran_securite.php on line 283
MALAKOFF PATRIMOINE

2017

2016

En 2015

En 2014

En 2013

En 2012

En 2011

En 2010



A LA UNE

ANNIVERSAIRE
50 ans de la construction de la cité
Stalingrad-Paul Vaillant-Couturier

Imprimer -

L’ensemble de cinq bâtiments comprenant 581 logements dans la partie sud de Malakoff, limitrophe de Chatillon, a fêté le samedi 29 septembre les 50 ans de sa construction.

La journée de fête proposée le samedi 29 septembre 2012 a fait suite à une série d’études, de rencontres et de participations actives des locataires propose cinq grands moments festifs autour de la mémoire des habitants et du patrimoine architectural de ce grand ensemble des années 60.

On l’a presque oublié aujourd’hui, (encore que la crise du logement actuel en France est toujours une réalité) après la seconde guerre mondiale, la situation du logement était dramatique. L’Etat y a répondu à partir de 1951 en mettant en place un programme du « secteur industrialisé » qui avait comme objectif de renforcer les liens entre l’industrie et l’architecture pour abaisser les coûts des matériaux et des prestations tout en augmentant le nombre de logements spacieux et en favorisant le développement économique et industriel du pays.
 
L’architecte Denis Honegger, disciple d’Auguste Perret, sollicité par le ministère de la reconstruction et de l’urbanisme a mis au point à cette époque un procédé de fabrication qu’il appellera « Gamma 57 » dont Malakoff-Sud deviendra un exemple. La cité construite sur une ancienne zone maraîchère dresse ainsi depuis cinquante ans ses longues façades habillées de dentelles de béton et fait partie désormais de la mémoire et du patrimoine de la ville et de l’histoire de l’architecture moderne.
 
Les premiers locataires occuperont les logements en 1962, année d’achèvement d’une partie des bâtiments qui seront entièrement terminés et livrés en 1965. Le programme était d’autant plus innovant puisque l’opération était également constituée d’un ensemble d’équipements permettant de rééquilibrer le sud et le nord de la ville (14000m2 d’espaces verts, centre commercial, boutiques, maison des jeunes, cinéma. Seul le cinéma n’a jamais fonctionné en tant que tel et est devenu en 2010 « La Fabrique des arts », un lieu de répétition.
 

 SI VOUS SOUHAITEZ APPORTER VOTRE TEMOIGNAGE, CONTACTEZ-NOUS, MERCI

 

 



Malakoff patrimoine - Site internet participatif
>> Nous contacter