Warning: array_shift() [function.array-shift]: The argument should be an array in /htdocs/public/www/config/ecran_securite.php on line 283
MALAKOFF PATRIMOINE
DERNIERE MISE EN LIGNE

ASPECT EXTERIEUR
Une façade d’une certaine solennité
Imprimer -

La façade principale de la bibliothèque/Justice de Paix sur l’avenue du Président Wilson exprime une certaine solennité d’un établissement judiciaire, d’un lieu de silence et de la concentration d’un lieu d’étude.Un style assumé par l’architecte et la Mairie qui voulaient un immeuble qui marque le paysage.

L’immeuble dans les années 1940 (Archives Municipales)

Situé à côté de l’ancien hôtel des postes, construit également par Armand Guérard à la même époque, les volumes semblent pensés à l’inverse de celui-ci. D’un côté l’horizontalité de l’élévation de la poste n’est interrompue que par l’encadrement monumental de la porte, tandis que la bibliothèque présente des piliers en béton et l’encadrement monumental saillant de l’entrée qui filent sans interruption sur les deux niveaux de la façade. L’avant-corps de gauche renforce cette verticalité en lui donnant un aspect monumental. On entre dans un lieu important.

Les volumes du bâtiment sont toutefois simples pour les décors comme pour les formes rappelant le style Art déco. Hormis le blason de la ville représentant la Tour Malakoff, en rouge, noir et bleu, aucun ornement n’est rapporté en façade. L’architecte emploie comme pour d’autres édifices publics de la ville la brique rouge produite en série dans les briqueteries locales. Utilisant les multiples possibilités offertes par ce matériau, il combine les appareillages qui soulignent la structure du bâtiment et animent les parois de leur simple graphisme. La frise de couronnement du bâtiment révèle une belle qualité de mise en oeuvre.

La toiture terrasse est ainsi encadrée par des acrotères constituant des rebords pleins richement travaillés.

.

A l’arrière du bâtiment

Côté passage du nord, l’arrière du bâtiment dispose de très peu d’ouvertures. Visiblement l’architecte s’est concentré sur la façade visible de la rue. Dans le premier permis de construire la façade ne comprenait aucune ouverture rendant éventuellement possible la construction d’un autre bâtiment ouvrant sur le passage du Nord. Cette façade est finalement percée à tous les étages sans composition spéciale ni décoration. Ses matériaux sont la brique et le moellon de calcaire grossier. La façade du deuxième étage est entièrement en brique rouge et n’est percée que par une fenêtre donnant dans le petit logement.

(Archives Municipales)

-------------------

Sources : Mémoire DSA architecture/patrimoine ENSAPB, de Lina Jalu (2016)

Exposition Catherine Bruant « Bâtir la Banlieue, construire Malakoff, 1919-1939 (2005)

Archives Municipales (2017)

 


Malakoff patrimoine - Site internet participatif
>> Nous contacter