Warning: array_shift() [function.array-shift]: The argument should be an array in /htdocs/public/www/config/ecran_securite.php on line 283
MALAKOFF PATRIMOINE
DERNIERE MISE EN LIGNE

LA PERTE DU SENS D’ORIGINE
Les aléas des différentes occupations des lieux
Imprimer -

Pendant près de 75 ans le bâtiment à accompagné la transformation de la ville en répondant aux besoins du moment. En 1958 suite à la réforme judiciaire qui remplace la Justice de Paix par les Tribunaux d’Instance, la salle d’audience n’a plus de raison d’être. En 1972 la bibliothèque déménage dans une construction neuve. Les lieux vont alors changer plusieurs fois d’affectation et subir des transformations pas toujours respectueuses de l’architecture d’origine.

Deux événements vont radicalement modifier l’occupation du bâtiment de l’avenue du Président Wilson. La professionnalisation des juges de Paix et le regroupement des audiences foraines dû au nouveau maillage face à l’urbanisation croissante ainsi que la judiciarisation de la société ont nécessité de nouvelles institutions. 

En décembre 1958 une réforme judiciaire remplace les Justices de Paix par les Tribunaux d’Instance. Les audiences de conciliation organisées depuis 1925 à Malakoff sont transférées au Tribunal d’Instance de Vanves (1). La grande salle du 1er étage salle prévue à cet effet devient libre. Elle sera utilisée comme lieu de cérémonies des médailles du travail, du pot des enseignants de la ville, d’auditorium ... et de réunions politiques et syndicales notamment en 1968. 

A l’occasion de travaux de modernisation les murs sont recouverts d’un revêtement PVC et les lambris repeints. La fresque qui représente une allégorie de la Justice est entièrement recouverte et entre dans l’oubli collectif..

En 1972 alors que l’édifice a déjà subit quelques modifications, la bibliothèque déménage dans une nouvelle construction derrière l’Hôtel de Ville. Les locaux adaptés aux années 30 sont en effet devenus trop petits par rapport aux besoins et à la diversification des activités autour du livre et du multimédia. Divers services municipaux vont alors y être hébergés notamment le centre social, la Sécurité Sociale....

Après le déménagement de la bibliothèque en 1973 le Trésor Public qui recherchait des locaux prend possession du bâtiment, le réaménage sans chercher à s’inscrire harmonieusement dans l’architecture du bâtiment. Il occupera les lieux jusqu’en 2007.

La salle de lecture est totalement transformée avec l’installation d’une banque d’accueil et la création d’un bureau fermé par un cloisonnement. La coupole art déco en pavés de verre est cachée par un faux plafond. La salle conçue par Armand Guérard est alors totalement défigurée.

Le Trésor Public occupe le rez-de-chaussée jusqu’en 2007. Après ce départ vers un immeuble plus fonctionnel, pendant plus de 10 ans le bâtiment n’est plus accessible au public. Il sert de lieu de stockage pour les services de la Mairie.

2019, après une réhabilitation que l’on peut espérer respectueuse de ce lieu patrimonial emblématique de la ville, prendra place un tiers lieu des créations artisanales.

 ------------------------

Sources : Mémoire DSA architecture/patrimoine ENSAPB, de Lina Jalu (2016)

Exposition Catherine Bruant « Bâtir la Banlieue, construire Malakoff, 1919-1939 (2005)

Archives Municipales (2017)

(1) Le Tribunal d’Instance de Vanves est compétent pour les villes de  Vanves, Malakoff, Meudon, Meudon-La Forêt, Clamart, Issy-les-Moulineaux, Châtillon


Malakoff patrimoine - Site internet participatif
>> Nous contacter