DERNIERE MISE EN LIGNE

FORMATION PROFESSIONNELLE
Le lycée Louis Girard
Chronologie 1944-2013
Imprimer -

Le lycée Louis Girard est implanté sur la ville de Malakoff depuis 1944, d’abord dans des locaux prêtés par la ville, puis à partir de 1954 dans un établissement tout neuf. Il a fait l’objet d’une réhabilitation complète. L’Inauguration du nouveau lycée a eu lieu en 2013.


Vue aérienne de l’ensemble des bâtiments du nouveau lycée (Années 1960)

1944 : Le Centre d’apprentissage de Malakoff est abrité dans une école primaire de la ville, 2 rue Jules Guesde, mais il ne pouvait demeurer dans cet établissement, non prévu pour cet usage, dont les planchers n’étaient pas calculés pour subir les charges imposées par les machines-outils.

Par ailleurs, la municipalité avait besoin de ces locaux pour les jeunes enfants de la ville. Aussi, en 1950 furent entrepris la construction du bâtiment actuel, travaux qui s’achevèrent en 1954.

La structure pédagogique prévoyait un effectif de 450 élèves répartis dans les préparations au C.A.P. ajusteur, tourneur et fraiseur, en trois ans, et de dessinateur industriel (4ème année).

1950 : début des travaux de construction du nouveau bâtiment

1954 : fin des travaux et inauguration du bâtiment actuel

1956 :  le collège absorbe une section aéronautique appartenant au Ministère de l’air et comprenant plusieurs spécialités : ajustage d’étude d’aviation, mécanique en instrument de bord d’aéronautique et d’électricité d’aviation.

1957 : lancement des cours de promotion sociale qui comptèrent jusqu’à 600 auditeurs.

1958 : création des sections d’ajustage et de fraisage sur meules métalliques Les élèves recrutés à partir de la classe de troisième préparaient à la fois, le C.A.P. de leur spécialité et le B.E.I.

1960 : le C.E.T de Malakoff est chargé avec le C.E.T. de Clamart et de Montrouge de préparer aux E.N.N.A. 229 professeurs africains et malgaches de l’ex-communauté furent ainsi formés jusqu’en 1972.

1965 : premières exhibitions sportives des élèves du CET

1967 : exhibitions sportives

1968 : les spécialités de l’aéronautique sont supprimées et remplacées par les préparations, en deux ans, au B.E.P. mécanicien-monteur micromécanique et électromécanique.

1984 : le lycée adopte officiellement le nom de Louis Girard, militant syndicaliste de la CGT, déporté à Auschwitz où il y meurt en 194. Pose d’une plaque commémorative en présence de son fils Claude Girard.

2009 : en juin, début d’une rénovation complète de l’établissement et de sa restructuration

2013 : inauguration du lycée totalement rénové

----------------------------------------------------

Louis Girard (1904-1942)
Né à Aix-les-Bains (Savoie). Jardinier municipal, appelé Gigi, il est responsable du syndicat des jardiniers de
la Région parisienne CGT. Résistant, habitant au 14 rue Hoche, il est arrêté, avec d’autres syndicalistes par la police de Pétain en 1940 pour avoir distribué des tracts clandestins. Placé en camp près de Chartres, puis à Compiègne, déporté à Auschwitz, il y meurt le 15 octobre 1942.


Malakoff patrimoine - Site internet participatif
>> Nous contacter